Fédération française de Giraviation

Aérodrome de Lognes Emerainville
77185 LOGNES
Tél : 33 1 60 05 71 20
Fax : 33 1 60 05 58 54
Envoyez- nous un email


Accueil Fleche-1La fédérationFleche-30SimulateurFleche-3CompétitionsFleche-28Comment ça marche ?Fleche-4Vous aussi....pilotez !Fleche-29Espace pilotesFleche-13RéglementationFleche-6Espace dirigeantsFleche-8Les hélicoptèresFleche-12PatrimoineFleche-10LiensFleche-32Retour d’expérienceFleche-35Licence FFG en ligne Retour d'expérience Forum

Plan de vol

Si vous envisagez

  • un survol maritime,
  • le survol de régions dites "inhospitalières",
  • un passage de frontière (attention, les accords de Schengen* ne dispensent que des procédures de Douanes),
  • un vol de nuit ou encore un vol IFR (si vous êtes qualifié),

il vous faut déposer un plan de vol (FPL).

Le but principal (mais pas unique) du FPL en VFR est l’alerte :
Il existe 3 phases d’alerte : INCERFA, ALERFA et DETRESFA : en cas de retard à l’arrivée (ou de non-clôture du FPL), elles seront automatiquement déclenchées dans les délais maximaux de respectivement 30, 60 et 90mn, d’où l’importance de votre estimée d’arrivé. Par ailleurs, si l’autonomie déclarée au FPL est dépassée, il peut être déclenché un plan SATER, avec mise en oeuvre de moyens coûteux de recherche au sol.
Dans ce cadre, le nombre de personnes à bord est une information importante pour les secours,

Un conseil : pensez à mettre dans la case observation votre numéro de téléphone portable si vous en emmenez un, cela peut éviter le déclenchement de l’alerte en cas d’oubli de clôture de FPL, ou de bug dans la transmission de l’info de clôture


Pour déposer un FPL , vous pouvez :
Le téléphoner ou le faxer au BRIA de rattachement votre terrain de départ.
Ou utiliser OLIVIA (internet) ou le minitel 3614 code PLN.

Le délai de dépôt est de 30mn avant l’heure estimée du départ.

Quelques conseils pour le remplir  :

  • Si votre terrain de départ ou d’arrivée ne dispose pas d’un code OACI, notez le code ZZZZ à l’emplacement prévu (case 13 ou 16) et indiquez en case 18 le nom de l’hélisurface.
  • Le plan de vol transfrontalier Indiquer en case 18 l’estimée de franchissement de la frontière de FIR sous forme EET/nom de la FIR hhmm (temps estimé depuis le départ en heures minutes) et le point significatif de passage de la frontière en case 15
  • Le plan de vol pour survol maritime On parle de survol maritime en cas de vol s’éloignant de la côte au-delà de la plus faible de ces deux distances : 15 fois la hauteur de l’aéronef ou une distance permettant de rejoindre la côte en vol plané (donc pas grand chose en hélico)
    Vous devez emporter une radio VHF et un transpondeur (à mentionner en case 10), des équipements de secours et survie adaptés à la longueur du survol maritime, gilets voire canots (à mentionner en case 19) et mentionner en case 15 un itinéraire à suivre obligatoirement.
  • Le plan de vol pour un voyage de nuit
    Vous devez être équipé d’une radio VHF, d’un VOR et d’un transpondeur (mention en case 10), et suivre des itinéraires VFR nuit s’ils existent (case 15)
  • En cas de dépôt en vol (ex : retard imprévu) le délai de dépôt est de 30mn avant le coucher du soleil au terrain de destination.
  • Pas besoin de FPL pour un vol de nuit local ou entre deux terrains dont l’approche est gérée par un même organisme.

Activation du FPL
Un plan de vol doit être activé au départ, soit avec l’organisme du terrain de départ, soit avec un autre organisme ou le BRIA de rattachement, en fréquence ou par téléphone.
L’heure prise en compte pour calculer vos estimées est celle de votre départ effectif.
Une heure après l’heure estimée de départ, le plan de vol non activé devra être refait.

A qui est transmis un FPL en VFR ?

Aux terrains de départ, d’arrivée et de déroutement prévus, et dans certains cas à d’autres organismes. Donc attention, tous les organismes que vous pourrez contacter sur votre route ne disposeront pas forcément de tous vos paramètres. Il est prudent d’emmener une copie du FPL, au cas où on souhaiterait le modifier par ex.

Attention à la clôture du plan de vol ! A faire impérativement à l’arrivée. Par radio dans le cas d’un aérodrome contrôlé ou AFIS, ou juste avant d’atterrir, avec un organisme de la circulation aérienne, ou bien après l’atterrissage en appelant le BRIA de rattachement. Par ailleurs, si vous constatez que vous aurez un retard à l’arrivée, pensez à le signaler en fréquence à un organisme de la circulation aérienne.

Bon à savoir : Mesures temporaires de sûreté aérienne : un vol VFR au départ et à l’arrivée de certains terrains Français définis par NOTAM et dans les sup/AIP nécessitait le dépôt d’un plan de vol : cette mesure a été remplacé par l’obligation de dépôt d’une intention de vol dans un délai défini, résumant indicatif, aérodrome de départ, heure estimée de départ, aérodrome de destination, indication d’itinéraire (quelques points significatifs) : lisez bien vos cartes VAC.


SUIVEZ-NOUS...
FFG sur Facebook

DGAC Air Courtage Conseil national des fédérations aéronautiques et sportives
Plan du site | Back-office | SPIP